***Poème d’une jeune tunisienne pour son père qui lui disait tout le temps comment une fille « bien » doit se comporter:

tunisie-La-femme-et-le-drapeau-aicha-s1

Devant mon père je me suis mise nue. Papa, est ce que ta paternité est plus noble, ou l’envie masculine supérieur ? Qui suis je papa ? Suis-je ton enfant gâtée ou ton envie interdite ? Suis-je ton enfant ou ta tentation ? Qui suis-je ? Suis-je un petit ange ou un petit péché, le sort d’un diable ? Réponds-moi papa. Pourquoi tu me couvres, tu me caches ? Est ce que je t’ai déjà déshonoré à mon âge pour que tu me caches ? Ou me protège tu de la trahison de ta masculinité ? J’ai été frappée par une main cruelle, maitresse emprisonnée et j’ai appris à me révolter. Sur les négations à pleurer mon enfance. Sur le rythme des cris à danser ma féminité.

Amal.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.