De la spiritualité, par Ibn Rochd, surnommé Averroès.

La spiritualité est à l’âme, ce que les aliments sont aux corps. Si une fraise bien mûre peut être ingérée par un corps et le nourrir, elle peut par la même ingestion en tuer un autre qui y serait allergique.

Il en va de même pour la spiritualité.

94065224

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.