Souvenir de jeunesse, de Cyril Chevrot Baldassare.

10411402_10204040034589473_5239549902316898669_n

Je me souviens quand l’acide gastrique me brûlait l’estomac à la sorti du foyer à 17ans, et que j’achetais des paquets de 10 clopes pour me couper la faim pendant 10 repas, au lieu d’un repas complet qui ne m’aurait « calé » qu’un seul jour, et que les cages d’escaliers me servaient de chambre à coucher.
Ce genre de souvenir me rappel à quel point j’ai de la chance d’avoir le peu que j’ai maintenant et je sais l’apprécier à sa juste valeur.

Je me souviens aussi que le matériel n’est pas ce qui m’a le plus manqué dans ma galère et que, le regard d’une princesse du même âge m’as peut être maintenu en vie quand tout ceux qui m’appelaient frère se sont contentés de détourner le regard.

Publicités