Après avoir fabriquer des armes chimiques, voilà que Monsanto s’occupe de nos assiettes.

Après avoir fabriquer des armes chimiques, voilà que Monsanto s’occupe de nos assiettes.

947382_455623584527719_379764266_n

Retour sur un des fait « d’arme »  de Monsanto, cette entreprise qui est une des principales distributrice d’herbicides, de pesticides et autres produits en « -cide ».

De la guerre du Vietnam à nos jours.

– De 1961 à 1971, environ 84 millions de litres d’herbicides, principalement l’Agent Orange, ont été pulvérisés sur la région sud du Viêt Nam, en grande partie contaminée à la dioxine mortelle.

* Potentiellement 4,8 millions de Vietnamiens ont été exposés aux herbicides dans cette période, entraînant maladies chroniques, une espérance de vie plus courte et un taux élevé de malformations congénitales. Même aujourd’hui, l’exposition continue, dans les zones contaminées, les «points chauds», par contact et par la chaîne alimentaire.

Une grande partie de cela a été contaminé par la dioxine, un produit chimique mortel. Cette dioxine provoque diverses formes de cancers, de maladies de la reproduction, des déficiences immunitaires, des carences du système endocrinien, des dommages au système nerveux et des troubles physiques et du développement.

-Corée du sud 2013 : La justice coréenne a condamné Monsanto à indemniser 39 vétérans de la guerre du Vietnam contaminés par l’agent orange, un défoliant hautement toxique commercialisé par la firme. L’entreprise devra leur verser 315 000 euros.

– Dans les années 1980, plusieurs milliers de vétérans américains du conflit vietnamien avaient déjà porté plainte contre Monsanto et six autres entreprises agrochimiques pour empoisonnement à l’agent orange. Tous ont été atteints de maladies graves – cancers, maladies de la peau, défaillances du système immunitaire…- imputées à la dioxine, composé chimique hautement toxique et présent en masse dans le défoliant.

– Dans les années 1990, c’est au tour de son désherbant Roundup – le désherbant le plus vendu au monde – de faire la une des journaux. Le produit est pointé du doigt pour sa nocivité. Plusieurs études concordantes affirment pourtant que le pesticide – et son principe actif, le glyphosate – est potentiellement tératogène, c’est-à-dire responsable de malformations fœtales.

– En 2002, la firme Monsanto est également reconnue coupable par la justice américaine d’avoir « pollué le territoire d’Anniston [une ville d’Alabama où la firme a fabriqué du PCB pendant près de 50 ans] et le sang de sa population avec les PCB [substance chimique synthétiques et polluante] ». Elle est condamnée à verser 700 millions d’euros de dommages et intérêts à ses habitants.

– En février 2012, Monsanto est une nouvelle fois condamné dans l’affaire qui l’oppose à un agriculteur français. La justice déclare la firme responsable de l’intoxication du céréalier Paul François suite à l’inhalation de son désherbant Lasso.

Aller plus loin :

http://www.combat-monsanto.org/spip.php?rubrique9

http://www.monsanto.com/global/fr/actualites/pages/agent-orange-retour-sur-l-implication-de-monsanto.aspx

Et bien sûre l’excellent documentaire intitulé:

-Le monde selon Monsanto :

http://youtu.be/si_VATnmNME

Ce sont les mêmes qui tentent d’imposer les OGM et de contrôler la production de notre alimentation quotidienne.

Méfait actuel de l’agent orange: De nombreux anciens combattants américains souffrent aussi des effets de l’Agent Orange en raison de leur exposition au Viêt Nam, tout comme leurs enfants et petits-enfants. Vietnamiens et Américains exposés directement à l’Agent Orange et leurs descendants souffrent des mêmes problèmes de santé.

Le projet de loi vietnamienne, définit la «victime» comme «toute personne physique qui a été exposé à l’Agent Orange, ou la descendance d’un individu souffrant  également d’une maladie ou d’un handicap associé à cette exposition. “En plus de l’indemnisation des victimes de l’Agent Orange, HR 2634 permettrait de nettoyer les points chauds toxiques au Viêt Nam.
Bien qu’insuffisante, il ya eu une certaine compensation pour les vétérans américains victimes de l’Agent Orange. En dépit des promesses du président Richard Nixon, en 1973, de verser 3,25 milliards de dollars en aide à la reconstruction au Viêt Nam “sans conditions préalables”, les victimes vietnamiennes et américaines de la guerre chimique honteuse que les États-Unis ont mené au Viêt Nam n’ont pas vu un centime de compensation.
Les États-Unis ne reconnaissant pas les juridictions internationales, seules pouvaient être attaquées les entreprises fabricatrices de l’Agent Orange mais la plainte a été jugée irrecevable par les tribunaux américains. Le procès de l’Agent Orange n’a pas eu lieu. Monsanto a réinvesti dans l’«agroalimentaire», c’est-à-dire dans la production d’OGM, les immenses bénéfices qu’il a tirés de la vente de l’Agent Orange à l’armée américaine.
Ces gens contrôle les produits industriels que vous mangez au quotidien et font un lobbying intensif pour introduire les OGM en France ……réfléchissez !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.