Cozy, le nouveau combat de Tristan Nitot (ex-Mozilla) pour la décentralisation d’Internet.

Cozy, le nouveau combat de Tristan Nitot (ex-Mozilla) pour la décentralisation d’Internet

Tristan Nitot, ex-Mozilla qui pendant 12 ans a aidé à la démocratisation du navigateur Firefox est un fervent défenseur du logiciel libre. Ce que j’aime bien chez Tristan, c’est qu’il se bat chaque jour pour des idées (le logiciel libre, la vie privée…etc.) sans tomber dans les pièges de ce combat.

Le piège c’est d’adopter la posture du barbu extrémiste qui respire, mange et chie du libre, sans se poser une seule fois la question : « Comment je fais pour que Madame Michu respire, mange et chie, elle aussi, du logiciel libre ? »

Dire à Madame Michue qu’elle est la reine des connasses parce qu’elle ne compile pas son Lynx sur FreeBSD ou qu’elle utilise les outils Gmail au lieu d’installer son propre serveur de mail, ce n’est pas servir la cause du logiciel libre. Au contraire, concevoir et porter un navigateur comme Firefox pour amener le logiciel libre au niveau d’exigence du grand public, c’est beaucoup plus utile et bien sûr beaucoup plus difficile.

Il faut adopter des techniques marketing, il faut suivre le mouvement de la concurrence non libre, il faut être bon techniquement et savoir garder les choses simples comme dans les pubs Herta. Et surtout, il faut continuer à porter un message d’ouverture sans saouler tout le monde. Pas simple !

Et c’est ce que Tristan et sa team ont fait.

Maintenant que la page Mozilla se tourne pour lui, il aurait pu très bien aller bosser dans un boite qui n’a rien à faire de l’open source et du logiciel libre. Mais au fond de son petit coeur de biker, ce n’est pas l’objectif… A quoi bon vivre si on ne peut pas faire évoluer le monde dans le bon sens, même un tout petit peu ?

Et vous le savez comme moi, ce combat n’est pas terminé. Avec les révélations Snowden, le grand public a découvert les méfaits de la centralisation. Nos messages et nos comportements en ligne sont détournés, analysés et stockés par les polices du monde entier. Nous sommes clairement sur un Internet surveillé et nos espaces de liberté ont tendance à se réduire chaque jour. Malheureusement, pour la plupart des gens, c’est trop tard. Difficile de changer ses habitudes et de basculer sur des outils moins bien que ceux de Google, ceux de Microsoft ou encore ceux d’Apple.

Et je ne parle pas de Facebook qui est le passage obligé de quasiment tous les internautes (Oui, je sais pas toi, c’est pas la peine de laisser un commentaire pour le dire. Je te décerne d’office un prix pour cet acte de résistance ^^).

Vous en tant que bidouilleur, vous savez vous y intéresser, vous savez comment rester maitre de vos données, mais ce n’est pas le cas de vos parents, votre petit frère, vos amis, votre nana ou votre mec…etc.

Alors que faire ? (Et je suis certain que Tristan s’est posé les mêmes questions)

Et bien pour Tristan, ça se matérialise par :

  • 1/ L’écriture d’un bouquin grand public pour expliquer comment reprendre en main les choses
  • 2/ L’arrivée en tant que C3P0 © (Cozy Cloud Chief Product Officer) chez MyCozyCloud.

Cozy pour ceux qui ne lisent pas assez assidument mon site, c’est cette solution clés en main qui s’installe sur un ordi et qui permet d’avoir ses agendas, ses mails, ses fichiers, ses contacts et des tas d’applications en local chez soi. Cozy c’est ouvert, c’est libre, c’est gratuit, et ça permet surtout de se passer des géants américains sans rien payer.

Après Cozy, c’est encore loin d’être parfait. Ce n’est pas forcement évident à installer quand on n’y connait rien et ce n’est pas non plus hyper sexy / ergonomique.Mais c’est déjà ça et ça a le mérite d’exister. Maintenant, là où ça va devenir intéressant, c’est que les mecs ont un peu de sous, et que Tristan va pouvoir faire sa magie pour transformer « Cozy, le truc de barbus« , en « Cozy, le truc que ma mère va pouvoir installer seule« .

C’est ça le véritable challenge. Et comme Mozilla, ça ne se fera pas sans vous. Si les bidouilleurs désertent, c’est mort. Si au contraire, vous commencez à vous y intéresser, à développer ou à porter des applications pour Cozy et à soutenir, même moralement le projet, je pense qu’au final, ça peut donner un truc cool et aider enfin à la décentralisation d’Internet comme le rêvent pas mal de monde. J’ai la même conviction et je pourrai tenir exactement le même discours pour le moteur de recherche Qwant, par exemple.

Une nouvelle version relookée de Cozy et avec pas mal de nouvelles fonctionnalités devrait arriver prochainement, donc je vous en reparlerai, mais l’un des enjeux se situe au niveau du market d’applications. Donc si vous développez des trucs cool, pensez à eux.

Voilà je m’arrête là sur le sujet. Je tiens à dire à Tristan que j’ai beaucoup apprécié son travail sur Mozilla et j’espère qu’il fera encore mieux avec Cozy.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.