Amin Maalouf.

Ce que tu porte dans ton cœur ne me regarde pas.
Ce que tu porte a l’extérieur est une affirmation publique a l’attention d’un tiers, et part conséquent ça me regarde. J’ai le droit d’approuver ou de désapprouver. J’ai le droit d’être réconforter comme j’ai le droit d’être mal à l’aise.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.