La réforme de soi, par tariq Ramadan.

Il faut accepter de se transformer tout en ayant conscience de ce qui demeure identique. C’est le plus difficile, parce que cela suppose d’avoir une connaissance profonde de soi, de son histoire, de connaître sa richesse et ses déficiences, de connaître également la richesse des autres, car la métamorphose, c’est également tenir compte de son environnement et d’autrui. Il existe une tradition prophétique qui dit : « La sagesse est la propriété perdue du croyant. Il doit s’en sentir le propriétaire partout où il la trouve. » Cela revient à dire, au cœur des évolutions historiques et des diversités culturelles, qu’il convient d’avoir l’esprit ouvert à toutes les sagesses du patrimoine de l’humanité – cette sélection du bien par chacun.

Tariq Ramadan, au Péril des idées.

Publicités