Le risque de boire du lait de vache.

image

***Le risque d’ostéoporose : un vilain prétexte afin de nous pousser à consommer du lait ?

La consommation régulière de lait est un phénomène récent qui remonte au début du siècle dernier. Nos ancêtres paléolithiques n’en consommaient pas et avaient des os bien plus solides que les nôtres.

Dr. Dominique Rueff, spécialiste en médecine générale et diplômé en cancérologie.

*** Retenons que les produits laitiers contiennent trois familles de facteurs de croissance :

les EGF : facteurs de croissance épidermique,
les TGF : facteurs de croissance de transformation (squelette, articulations, muscles…),
les IGF : facteurs de croissance de l’insuline.
Ces trois facteurs de croissance sont dangereux pour l’être humain. Encore une fois, ils sont destinés au veau. Or un veau, un an après sa naissance, pèsera avec ce régime 350 kg quand un petit d’homme atteindra 5 kg… Ces facteurs de croissance ne sont pas détruits par le mode de conservation UHT, l’ultra haute température (consistant à porter le lait à 140° pendant 3 à 4 secondes) et vont attaquer notre foie, notre pancréas, nos muscles…

Dr. Henri Joyeux, Professeur de cancérologie et de chirurgie digestive à la Faculté de Médecine de Montpellier.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.