Il y a les mécréants et nous!? Par Abd Al Malik.

1970973_10151978446385784_871649571_n

Chaque moment clef de ma vie jusqu’à présent avait été une rupture provoquée par la mort de quelqu’un….. ou de quelque chose en moi. Cet enchainement de malheurs me fit prendre conscience de la relativité de tout ce que j’avais érigé en vérité absolue (nb : islam radical). Le fait de croire profondément, sans jamais l’avoir clamé ouvertement, qu’il y avait d’un côté nous, les musulmans, de l’autre les kufars (mécréant) avait contribué a maintenir cette duplicité de personnalités contradictoires en moi. Ce constant décalage, cette distance pudique et hypocrite vis a vis de la souffrance, fut qu’à terme tous mes actes, même quand je les croyais pieux, ne pouvaient que se résoudre dans le paradoxe ou m’entraîner vers le mensonge. Je voyais bien à présent qu’il n’y avait ni « nous » ni « les autres », juste des femmes et des hommes en quête de bonheur.

Je sentais bien que tous nous ne faisions qu' »un », et que toute idée d’un partage radical de l’humanité en deux camps n’était qu’un confortable mensonge.

Abd Al Malik, qu’Allah bénisse la France. Présentation et avis sur le livre dans la vidéo ci-dessous:

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.