Dénoncer le système. Par Raphaël Enthoven.

image

 Il ne suffit pas de dénoncer le « système » pour ne plus lui appartenir. Au contraire le système adore les gens qui le combattent ! C’est son plat préféré. Croire qu’on est libre parce qu’on dénonce les tyrannies, c’est un péché d’orgueil. Les moutons noirs ne sont pas moins moutonniers que les autres. On est moins libre quand on croit qu’on l’est, que quand on sait qu’on ne l’est pas.

Raphaël Enthoven.

Publicités