Système scolaire et ordre social. Par Pierre Bourdieu.

image

L’ordre social :

Vu les statistiques de réussite ou d’échec en fonction de l’origine sociale, on ne pouvait plus parler uniquement de problèmes individuels.  On a commencé à mettre en évidence la responsabilité collective: pas assez de moyens pour l’école, manque de formation des profs, incompétence des profs, …  en bref le système scolaire ne fonctionne pas et il faut le réformer.
Or, ce n’est pas uniquement le système scolaire qui dysfonctionne, mais bien la manière dont se répartit le pouvoir… puisque la manière dont les profits sociaux se distribuent s’est maintenue malgré cette « démocratisation » de l’école.   La différence avec l’époque pré-années 50: au lieu d’être une sélection brutale en fin de primaires, l’élimination des « petites gens » se fait de manière diluée dans le temps: entre 12 et 18 ans.  Et c’est ainsi que les écoles sont habitées pendant des années par des « exclus » en puissance.  Pour ces « exclus de l’intérieur », la scolarité n’a pas d’autre but que le temps passé à l’école.  Il ne faut dès lors pas s’étonner des tensions, conflits et autres décrochages scolaires…  Et l’on comprend alors le cynisme du système: les « dysfonctionnements » de l’école sont le prix à payer par la collectivité pour que les dirigeants maintiennent leur place tout en bénéficiant des retombées de l’image positive d’une société « démocratique .

Pierre Bourdieu.

image

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s