Pourquoi s’insulte-t-on ? Par 4 Philosophes.

image

***Aristote, pour le plaisir :
ça soulage et ça fait tu bien. Nous recourons à l’insulte pour apaiser notre colère par un plaisir libérateur.

***Sénèque, par manque de discernement : les insultes sont toujours liées à une erreur d’appréciation, nous pensons qu’un autre nous méprise ou cherche à nous humilier par méchanceté. L’insulte fuse dans le but de blesser en retour.

*** Arthur Schopenhauer, pour sauver l’honneur : l’insulte est la solution de dernier recours. Si on constate que l’adversaire nous est supérieur, et qu’on ne pourra avoir raison, on s’en prendra à la personne par des attaques blessantes.

***William B. Irvine, pour exclure du troupeau : celui qui injurie entend conserver sa place au sein de son groupe et en exclure sa victime (victime des injures).

Publicités