Le ressort des théories complotistes.

image

Dans notre société de l’information, la désinformation devient un élément-clé. La crise économique, qui mobilise l’actualité depuis plusieurs années, reste extrêmement difficile à expliquer dans sa globalité, et donc à comprendre. Du coup, certains cherchent des indices et des raccourcis pour assouvir ce besoin de comprendre, quitte à sacrifier la rationalité. Voilà le principal ressort de la théorie du complot mondial.

Bertrand Vidal, sociologue de l’imaginaire humain.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s