De la supériorité de l’homme sur la femme dans le Coran par Shams de Tabriz.

Elif-Shafak-sutcliffe

Le Coran est une rivière tumultueuse. Ceux qui le regardent de loin ne voient qu’une rivière. Mais pour ceux qui y nagent, il y a quatre courants. Comme les différents types de poissons, certains d’entre nous nagent plus près de la surface, tandis que d’autres nagent en eau profonde, tout au fond. Ceux qui aiment nager à la surface sont satisfaits de la signification extérieur du Coran. C’est le cas de beaucoup de  gens. Ils prennent les versets au sens littéral. Pas étonnant qu’en lisant la sourate An-Nisa*, ils tirent la conclusion que les hommes sont supérieur aux femmes ! C’est exactement ce qu’il veulent voir.

  • : Sourate 4 AN-NISA’ (LES FEMMES) versets 176.

 

image

Shams de Tabriz, soufi mon amour de Elif Shafak.

Publicités