La raison et le cœur par J.J. Rousseau.

image

J’ai adhéré aux idées rationalistes et scientifiques de mon temps, mais elles ne me suffisent pas. Au siècle des lumières, qui célèbre le culte de la raison, j’ai plaidé pour un équilibre entre le cœur, les sentiments, la sensibilité, l’intuition, et la raison.
J’ai compris que si la raison permet d’analyser, de comprendre, de synthétiser, elle n’a pas accès à l’essentiel, au message le plus profond de la vie. J’ai senti avant de penser. Et justement, la paix que m’offre la nature me permet d’écouter la voix de mon cœur et au fond de ce cœur, j’entends la voix de la nature.

Jean Jacques Rousseau.

Publicités