Se débarrasser des dogmes par Rûmi.

image

Shams de Tabriz ouvrit notre porte à une prostituée repentit et nous fît partager nos repas avec elle. Il m’envoya à la taverne et m’encouragea à parler aux ivrognes. Une fois il me fît mendier en face de la mosquée ou je prêchais, me contraignant à me glisser dans les chaussures d’un mendiant lépreux. Il me coupa d’abord de mes admirateurs, puis de l’élite gouvernante, pour m’amener au contact du petit peuple. Grâce à lui, j’ai connu des personnes que je n’aurais jamais rencontrées. Convaincu que toutes les idoles s’interposant entre un individu et Dieu devaient être démolies, y compris la gloire, la richesse, le rang, jusqu’à la religion.

Rûmi, soufi mon amour de Elif Shafak.

 

Acheter le livre ici ▶️ Soufi, mon amour.

Publicités