L’espoir, par Amin Maalouf.

image

Mieux vaut se tromper dans l’espoir, qu’avoir raison dans le désespoir.

Ce n’est pas une règle de vie, seulement une exigence d’honnêteté. Il est un peu trop facile d’affirmer que jamais il n’y aura la paix, jamais les gens ne pourront vivre ensemble, et d’attendre le cataclysme, les bras croisés, avec un sourire moqueur au coin de lèvres, pour pouvoir dire, au moment du déluge : ‘Je le savais, je l’avais prédit.

Amin Maalouf, les désorientés.

Publicités