L’anneau par Marcel Béalu.

image

**********L’anneau**********

Pour les fiançailles d’amour,
Des peuples redevenus frères,
Les hommes construiront un jour,
Par dessus continents et mers,
Par-dessus rives et rivières,
Un pont sans arche ni piliers,
Un pont qui tiendra dans les airs,
Sans aide aucune à rien lié,
Comme un grand arc- en- ciel de pierre,
Qui fera le tour de la terre.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.