L’islamisation de la folie, par Chamoiseau (écrivain français). 

 

Le vieux guerrier me dit : 
La diabolisation de l’Islam par la totalité du monde occidental en fait un champ de projection hyper-attractif pour toutes sortes de sociopathes, de désaxés et de malades mentaux en pleine souffrance existentielle. Dès lors, nous assistons à une « islamisation » des naufrages individuels, des précarités sans horizon et des fragilités psychiques. On n’est pas en échec, on est islamisé. On n’est plus insignifiant, on est islamisé. On n’est plus malade, on est islamisé… Autour du phénomène, Daech (ses spectres, son brouillard magnétique, ses ombres labiles et ses reflets) n’a plus qu’à jouer la mouche du coche, nourrissant ainsi (en une boucle infernale) les curées médiatiques, les émotions obsidionales, les régressions sécuritaires, et… l’islamisation de toutes les rancœurs. Et comme plus personne ne sait rien de l’Islam, les démesures se font absurdes, la diabolisation gagne,… Quant à l’islamophobie, elle s’érige désormais en étendard intellectuel et en signe d’un courage flamboyant…  
Il ajoute, en pensant à Nice : Et quand le lien avec Daech n’est pas évident, ni patent, ni sérieusement revendiqué, alors on se tait, on suggère, on insinue, on fait comme si…

Patrick Chamoiseau.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.