Les crispations identitaires et la radicalisation religieuse, en islam, par Soufiane Zitouni.

Dominique moïsi, ce membre fondateur (et auteur de « la géopolitique des émotions ») de l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI) à repéré des émotions dominantes dans chaque grande air civilisationelle : la peur dans le monde occidental, l’espoir dans le monde asiatique et le sentiment d’humiliation dans le monde arabo-musulman. Moïsi va jusqu’à parler d’une véritable « culture de l’humiliation » au sein de cette civilisation blessée sur plusieurs plans depuis des siècles : « quel que soit l’essor de l’islam comme religion, quand bien même la démographie assurerait à ses croyants d’être plus nombreux, y compris en proportion, qu’ils ne le furent jamais, ce qui domine dans le monde musulman, psychologiquement et émotionnellement, c’est un sentiment d’humiliation politique et culturelle ainsi qu’une soif exacerbée de dignité ». Et d’ajouter un peu plus loin dans le texte :  » les strates archéologique de ce sentiment d’humiliation sont très nombreuses dans le monde arabo-musulman, mais la première et la plus importante d’entre elle est le sentiment de déclin historique (Idib) ». Je retrouve dans ces mots d’un expert en géopolitique internationale le complexe d’infériorité de mon père, qui touche aussi, je crois, des millions de Maghrébins et d’Arabo-musulmans de notre temps. Cette culture de l’humiliation pourrait expliquer beaucoup de choses, dont la crispation identitaire et la radicalisation religieuse de tant de musulmans aujourd’hui. 

Soufiane Zitouni, Confession d’un enfant de Marianne et de Mahomet. 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.