La foi par Ibn Arabi.


Mon cœur est devenu capable 

D’accueillir toute forme. 

Il est pâturage pour les gazelles

Et abbaye pour les moines ! 
Il est un temple pour les idoles

Et la Ka’ba pour qui en fait le tour, 

Il est les tables de la Thorah

Et aussi les feuillets du Coran ! 
La religion que je professe

Est celle de l’amour. 

Partout où ses montures se tournent

L’amour est ma religion et ma foi. 
Soufie  » al-Cheikh al-akbar » (=le plus grand des maîtres), « Ibn Iflatun » (=le fils de Platon), Ibn Arabi.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s