Menu Accueil

Le corps, par Chahdortt Djavann

La première fois que je suis allée dans un sauna à Berlin on m’a demandé d’enlever mon maillot. Déjà que j’avais du mal à me montrer en maillot de bain devant les hommes….., j’avais l’impression que tout le monde me regardait, alors qu’ils s’en foutaient de mes cuisses. Voir hommes et femmes à poil ! Sans le moindre manque de respect. Sans le moindre voyeurisme. Le naturel du corps. Des corps jeunes, vieux, gros, beaux, laids. C’était quelque chose pour une iranienne grandie sous le voile. Un choc plus fondamental que culturel. Un choc existentiel. C’est à Berlin, au sauna, parmi d’autres corps mis à nu, sans artifices, sans apprêt, vulnérable…, que j’ai pris véritablement conscience d’être avant tout un corps. J’étais ce corps et je ne devais pas en avoir honte. Il m’a fallu longtemps pour aimer mon corps, respecter mon corps et celui des autres. Habiter un corps de femme dans l’immense majorité des pays musulmans, est en soi une faute. Une culpabilité. Avoir un corps de femme vous coûte très cher, et vous en payez le prix toute votre vie. Quand les lois sont criminelles, c’est un honneur d’être rebelle et hors la loi. Il me plaît d’imaginer nos Mollahs dans le sauna en Allemagne. Au beau milieu des corps dénudés. Femmes et hommes à poil. Ça leur ferait plus d’effet qu’un électrochoc. Avec un peu de chance ils auraient tous une crise cardiaque.
Chahdortt Djavann.

Je vous présente le livre en vidéo : 

 

Acheter le livre en cliquant sur l’image ci-dessous :

 

Publicités

Catégories :Féminisme intellectuel

Tagué:

Cyril CHEVROT.

Humaniste, laïque, rationaliste et spirituel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :