Rejet de la société actuelle, par Abdenour Bidar. 

Il y a toujours eu, à chaque époque, des cyniques goguenards, des sceptiques professionnels, des incapables d’anticipation, qui ne voient rien venir, des fatigués de l’imagination, qui n’arrivent plus à concevoir que demain l’imaginé devienne le réel. Pourtant, c’est la caractéristique même de l’aventure humaine que d’élargir sans arrêt le champ du réel par sa créativité infatigable, pour accueillir dans le réel ce qui hier relevait encore de l’impensable. À ces professeurs d’impossible, que dire donc sinon d’être attentifs à ce qui déjà, mais encore en catimini, prend une ampleur de plus en plus prodigieuse :

la multiplication de tous ceux qui disent non :  » je ne veux pas entrer dans ce monde gouverné par l’argent, par le souci égoïste de ma réussite matérielle, guerrier, vide de sens et de valeurs , du chacun pour soi. »
La montée de cette protestation sourde est frappante du côté des nouvelles générations : vivre pour gagner sa vie, pour construire son petit confort « perso », sans se soucier ni de son « moi » profond, ni des autres, les jeunes d’aujourd’hui n’en veulent plus.
Certes une partie d’entre elle demeure captive de la fascination de l’argent, des valeurs matérialistes, des modèles de réussite sociale, des « grands refrains » politiques (bref, tout le cadre de la vie sociale de leurs aînés). Mais la majorité de cette jeunesse est en rupture radicale avec le monde dans lequel elle a grandi : elle veut être inspirée par quelque chose de bien plus grand, de bien plus vaste -du sens, elle veut du partage, elle veut du collectif à la place de l’individualisme régnant.

Abdenour Bidar, Les Tisserands.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.