Perception de la femme au Maroc mais aussi dans toutes les sociétés ultra-patriarcales, par Leïla Slimani. 

Quand tu vois ta femme comme une machine à procréer, qui n’est pas censée avoir de plaisir et dont le corps est quasiment ta propriété, comment veux-tu avoir un rapport sain à la sexualité ? Les hommes marocains refoulent, ils sont frustrés. Tout ce qui a trait à l’appétence, au désir, est rejeté parce qu’on a appris aux gens à le diaboliser. Du coup quand on met les gens face à cette image, ils réagissent de manière extrêmement violente.

[….] 
Dans beaucoup de familles, on voit des filles tomber enceintes de leur oncle ou même de leur père. Elles n’en parlent pas. Soit on les cache, soit elles se suicident . » Je lui fais remarquer que toutes ces situations sont dues au fait qu’il existe une grande hypocrisie et que personne n’ose dénoncer les crimes commis sous prétexte de se protéger de la honte. J’essaie de lui expliquer qu’une société où les femmes seraient plus libres ne serait pas forcément contraire à la religion, mais permettrait de mieux protéger les femmes. À ma grande surprise, elle acquiesce.« Tout ça, me dit-elle , ça ne sert pas la cause de l’islam. Ça ne sert qu’une seule cause : celle des hommes. »

Leila slimani en conversation avec la nounou qui vie sous son toit dans sexe et mensonges.


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.