Réussir sa vie, par Cyril CHEVROT.

1511542_10203512729447174_1434459005_n

                Prenez soin de vos vies !

 

 

1️⃣ Nous vivons toutes et tous une enfance, plus ou moins heureuse, avec des parents plus ou moins présents (travail), plus ou moins dysfonctionnants et avec, donc, chacun nos bleus, nos contusions physiques et mentales au milieu des joies éphémères de cette période.

 

2️⃣ Immédiatement après cette période, si nous avons survécu, nous atteignons la période dite « adulte » (active comme disent les Néo-Libéraux). Période au court de laquelle nous passons le plus clair de notre temps à travailler pour survivre ou pour accéder aux rêves vendus par les publicitaires et autres icônes « starifiées ».
Une lutte sans merci contre le monde entier commence :
◾Par la compétition des patrimoines individuels d’abord.

◾Par la fameuse « réussite professionnelle » dont on entend si souvent parler, ensuite.
Lutte dans laquelle nous enferment nos sacro-saints technocrates et autres petits économistes sympathisants. Avec leurs concepts de croissance positive obligatoire et infinie, et de compétition de productivité avec une amélioration sensée être sans limites.
Cette société engendrera dans nos corps et nos psychés moultes frustrations, paradoxes, déséquilibres et donc cicatrices supplémentaires qui s’additionneront avec nos plaies d’enfances.  Allant parfois jusqu’à nous tuer par épuisement ou par des attitudes autodestructrices de compensation.

Nous nous divertissons à l’excès pour supporter le poids de notre usure, de notre inconscience volontaire, de notre servitude volontaire, de notre manque de spiritualité, de nos lâchetés et de notre manque d’éthique.
La fuite dans le « tout divertissement », pour le peu de temps restant, ne sera qu’un pansement qui nous fera tenir en déséquilibre un peu plus longtemps.

3️⃣ Et si nous avons de la chance, que nous avons tenu jusque là, que les poisons quotidiens dont nous abreuve notre société ne nous ont pas encore tué, alors  nous arriveront enfin à l’âge de « sagesse »et à la fameuse retraite…..
Ce moment où l’on se rend compte que l’on a peut être gâché une bonne partie de sa vie. Que l’on est pas devenu riche, comme le disait les pubs hypnotiques et propagandesques de nos chers publicitaires, et que l’on est vide de sens, bourré de regrets de tout ce temps perdu à se « vendre » et à s’occuper pour oublier la misérable vie qui est la nôtre.
Cet âge ou l’on se rend également compte que l’on a travailler pour des choses qui n’en valaient pas forcément la peine, que l’on a négligé sa santé mentale et physique pour des impératifs qui n’en étaient pas réellement.  Et ce moment ou l’on s’appercoit que  toutes les plaies additionnées au long de nôtre vie appellent à faire enfin l’addition qui s’impose à nous…..
Une lourde additions dont la mort viendra peut être nous délivrer rapidement.
Écoutez les anciens et leur bilan de vie. Vous verrez que cette vie que vous vous imposez ne mérite pas d’être vécue ainsi.

Combien de temps allons nous supporter ce genre de vie qui tue d’abord notre humanité avant de s’attaquer à notre santé ?!

 

Cyril CHEVROT.

Publicités