Savoir dire « je ne sais pas » par Elif shafak.

Les croyants préfèrent les réponses aux questions, la clarté à l’incertitude. Les athées de même, à peut de choses près. C’est drôle, quand il s’agit de Dieu, dont nous ne savons à peut près rien, très peu d’entre nous savent franchement dire : « Je ne sais pas ».

Elif Shafak, Trois filles d’Ève.

Je vous présente le livre en vidéo :

Trois filles d’Eve 

Acheter le livre ici : 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.