Nationalistes VS Communautaristes: deux combats opposés ? Par Tania De Montaigne.

30740911_10216386222956466_7943205546852627650_n

Acheter le livre :

Voilà notre château hanté. Voilà les fantômes qui nous habitent. Ils parlent à travers nous, ventriloques invisibles. Sommes-nous racistes ? Bien-sûr. Nous parlons tous la Race couramment, elle est notre langue maternelle depuis des siècles. Pourrions-nous ne pas l’être ? Bien-sûr. Mais la tâche est ardue et le temps presse. Partout dans le monde, les rapports se tendent et se crispent avec cette idéologie en toile de fond. Partout dans le monde, les naturalistes mettent des mots simples et rassurants sur cette peur de l’Autre qui nous habite malgré nous. Ils disent : « Je te comprends ils ne sont pas comme nous ». Ils disent : « Quand ils ne seront plus là, nous irons beaucoup mieux ». Ils disent aussi : « Tu ne sais pas qui tu es, mais moi je le sais pour toi ». Et on les croit et on les élit. Ils disent : « Ton problème c’est le Mexicain », « Ton soucis c’est les Noirs », « les Arabes », « les Juifs », « les Roms », « les Rohingyas », « les Yézidis »….

Et, face à eux, les communautaristes répondent en miroir, utilisant la même langue, le même dictionnaire. Chez les communautaristes, on ne dit pas un Français noir, mais un Noir de France, un Juifs de France, un Musulman de France….
La Race d’abord. Et on dénonce le Racisme que lorsqu’il touche la communauté que l’on pense représenter, faisant, tout comme les nationalistes, de l’antiracisme à géométrie variable. Ils disent : « Puisqu’on attaque les Noirs, restons entre Noirs ». Ils disent : « Ne discutez qu’entre Juifs ». « Ne pensons qu’entre Musulmans »… Comme les nationalistes, les communautaristes rêvent d’un monde où la Race mettrait de l’ordre dans la complexité des rapports humains. Les Musulmans avec les Musulmans, les Juifs avec les Juifs, les Noirs avec les Noirs… Ils disent : « Appropriation cultuelle », « Racisés », « Insensibilité cultuelle »… Ils disent : « Tu parles comme une blanche », « Tu n’es pas un vrai Noir », « pas une vraie Juives », « pas un vrai Musulman »….

Communautaristes et nationalistes sont pris au piège de la Race, et nous avec.

Alors, tentons une expérience. Faisons un tour dans notre maison hantée, ouvrons les placards, les tiroirs, les dossiers, et regardons la Race en face. Il se pourrait, alors, que nous cessions enfin de croire que les Noirs, les Juifs, les Musulmans, et tous les êtres en majuscules existent.

Tania de Montaigne. L’ASSIGNATION, les Noirs n’existent pas »

Présentation vidéo du livre rien que pour vous :

Acheter le livre :

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.