Reconnaissance, par Cyril CHEVROT.

J’ai passé mon enfance en foyer. À part les éducateurs de mes foyers respectifs, tout le monde me regardait avec mépris ou pitié – parfois les deux – parmi les gens que je fréquentais. Que ce soit le cadre éducatif de l’éducation nationale, du foyer ou les juges des enfants, mes petits potes de l’époque où leurs parents, ou même les commerçants de la ville qui savaient nous reconnaître même sans nous connaître.

Dans ce merdier il est une personne qui m’a regardé et parlé autrement, avec respect et bienveillance et c’était une personne du cadre scolaire, une CPE. Une de ces CPE qui au bruit de ses talons arrivait à faire trembler les cancres comme moi à 100m. Le genre de CPE qui vous donne des punitions dont vous vous rappelez longtemps.

Je me souviens comme si c’était hier de ce qu’elle m’a dit après que j’ai été viré de cours une énième fois :

Lire aussi : https://cyrilc42.blog/2018/05/27/je-suis-un-francais-metisse-par-le-maghreb-de-cyril-chevrot/

Pourquoi tu n’arrêtes pas de faire n’importe quoi en cours ? Tu sais que c’est par l’instruction que tu t’en sortiras !? Par le travail ?
Tu crois quoi !? Que parce-que tu es en foyer que la vie va être plus douce pour toi !? Que le monde t’attends pour tourner !? Non, la vie elle sera pareil avec toi qu’avec les autres !!!! Et si tu n’as pas d’instruction elle sera pire !!!!

Elle s’énerve de plus en plus et le volume de sa voix augmente à chaque phrase supplémentaire. Jusqu’au moment où elle tape carrément du poing sur la table et où elle me dit en même temps :

Regardes ! Je suis pupille de la nation. J’ai grandi à l’assistance publique, comme on disait à l’époque, et je suis devenu CPE en bossant dur, toute seule !!!! Avoir une enfance difficile n’est pas une excuse pour ne rien faire et pour être mauvais élève !! Mets toi au travail !!!

Si je vous raconte cela c’est que ces mots raisonnent encore dans ma tête, même à bientôt 38 ans. Je salut et remercie cette CPE car même si j’ai continué à faire le con en classe par la suite, elle a planté dans ma tête une graine de plus qui a été un trésor pour ma vie d’adulte un peu plus tard et qui m’a aidé à comprendre que mon premier ennemi c’est moi-même et ma propre négligeance.

#LesGensExtradordinairesQueJaiCroisés

Cyril.

Voir aussi : https://youtu.be/Gj1sb97ZamE

Publicités