Les islamo-gauchistes par Sonia Mabrouk.

40411152_10217386603125345_584472240699998208_n

La croyance ne peut-être qu’intime à mon sens. J’ai toujours suivie et respecté la culture musulmane qu’on m’a inculquée. Et je suis aujourd’hui profondément ulcérée par la barbarie djihadiste qui se drape dans notre religion. Un profond examen de conscience doit-être fait. Ceux qui affirment qu’il n’y a aucun problème avec l’islam ne nous rendent pas service.

Je ne sais pas exactement quel est le but des « islamo-gauchistes ». Une chose est sûre, ils sont, à mes yeux, totalement hors sujet.

Acheter le livre:

Je ne sais pas exactement quel est le but des « islamo-gauchistes« . Une chose est sûre, ils sont, à mes yeux, totalement hors sujet. À chaque tentative sérieuse de débat, ils nous renvoient à figure l’argument de l’islamophobie, devenue le slogan politique et démagogique d’une bien-pensance en perte de repères. En faisant passer les musulmans pour d’éternelles victimes, ils nous infligent une double peine. Faire de nous les exploités de la société qu’il faudrait à tout prix assister, et nous empêcher de mener une réflexion de fond indispensable.

Il faut pouvoir parler librement de religion, débattre, que l’islam accepte de se remettre en question, de briser certains tabous. Une religion figée, qui refuse de s’adapter à l’évolution du monde, se met elle-même en danger.

Ne nous y trompons pas. Il ne s’agit pas de rééduquer les musulmans, de nous expliquer ce qu’est la République comme si nous sortions de nos cavernes. Il s’agit de mettre sur la table ce qui pose problème avec le statut de la femme, les interprétations des différentes sourates, etc.

Faire ce travail ne signifie pas tourner le dos à notre religion ! Au contraire. Il s’agit de l’ancrer dans une modernité et une réalité que nous incarnons dans les différents pays occidentaux où nous sommes nés et avons choisi de vivre.

Pourquoi insulter ceux qui demandent cette introspection ? Nous ne sommes pas les fossoyeurs de la religion, nous en sommes l’assurance vie en quelque sorte. L’islam ne pourra s’épanouir dans la République qu’en passant par cet examen de conscience indispensable. Il ne suffit plus de dire que l’islamisme n’a rien à voir avec l’islam.

Sonia Mabrouk,  » Le monde ne tourne pas rond ma petite fille ».

Présentation du livre:

Acheter le livre:

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.