Faut-il résister à un Empire impérialiste et comment ? Par Régis Debray.

42572536_10217622134533483_2752744909097140224_n

 

Examinant sur la longue durée le déroulement des conflits entre civilisations, le prévoyant Toynbee(1) (qui aurait sans doute mit 3/20 à l’élève Huntington) a identifié deux types de réponse du faible au fort – qu’il s’agisse de l’Égypte ancienne face au colonisateur hellène, des Juifs confrontés à l’occupation romaine ou de l’Islam face à l’Occident (après la dernière guerre) : le type « zélote » et le type « hérodien ». Hérode de Grand, le roi client de Judée, agissant sous le contrôle du gouverneur romain. Les zélotes, derniers résistants à l’occupation romaine, repliés dans la forteresse de Massada, ou ils s’entr’égorgèrent pour ne pas tomber aux mains de l’ennemi romain ( 73 apr.J-C.).

 » L’hérodien agit d’après le principe suivant : la meilleure façon de se défendre contre l’inconnu est d’en maîtriser le secret. Et quand il doit affronter un adversaire mieux armé, il riposte en apprenant à combattre avec les armes de son ennemi. Si le « zélotisme » est une forme d’archaïsme suscitée par une pression étrangère, l' »hérodianisme » est une forme de cosmopolitisme suscitée par le même agent extérieur. »

L’hérodien est mimétique, mais non créateur, par soucis d’efficacité ; le zélote, tradition Macchabée(2), est sacrificiel, mais non calculateur, par soucis d’intégrité. Il est capable de charger contre une mitrailleuse avec une lance et un bouclier, ou comme le Polonais en 1940, avec sa cavalerie contre une « Panzer-division« . Le choix est finalement « entre le conformisme et l’extermination », note Toynbee, qui ne cache pas une certaine estime pour l’homme de raison qui « affronte le présent et explore l’avenir en faisant un double effort d’intelligence et de volonté pour surmonter l’impulsion zélote, la première réaction normale et spontanée de la nature humaine face à la menace ». Il ne se voile pas non plus le tragique dilemme.

« Le rare zélote qui puisse échapper à l’extermination devient le fossile d’une civilisation éteinte en tant que force vivante ; l' »hérodien », plutôt moins rare, qui échappe à la destruction, devient le mime de la civilisation vivante à laquelle il s’assimile. »

Sauver l’honneur, mais pour mourir : option Massada. Sauver l’avenir, mais en se reniant : option Flavius Josèphe. Le souvenir de Massada est un exemple d’héroïsme moral, et Flavius Josèphe, l’historien juif qui a rallié les Romains en tournant casaque, un exemple d’efficacité intellectuelle, puisqu’il a pu, en passant chez l’ennemi, consigner et transmettre l’histoire des Juifs aux générations suivantes, tout en adoucissant, par son influence auprès de l’empereur, le sort des siens.

« Civilisation, comment nous sommes devenus américains« , de Régis Debray.

Acheter le livre : https://amzn.to/2QerlNz

D’autres extraits sur le site : Http://cyrilc42.blog

(1) Arnold Joseph Toynbee, né le 14 avril 1889 et mort le 22 octobre 1975, est un historien britannique.

(2) Les Maccabées, sont une famille juive qui mena la résistance contre la politique d’hellénisation pratiquée par les Séleucides au IIe siècle av. J.-C. et soutenue par une partie des élites juives hellénisées. Ils fondèrent la dynastie des Hasmonéens.

Présentation vidéo du livre : 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.