L’islamisme, danger pour la civilisation ? Par Régis Debray.

43022875_10217665002405153_7085810437618401280_n

Quoi qu’il en soit du pronostic, il y a un certain nombre de faits qui devraient rassurer les gardiens du clocher et les paranos du minaret : le choc islam-islam ou sunnites-chiites, l’absence d’un pays en chef d’orchestre, rôle auquel je peuvent prétendre ni l’Égypte, ni la Turquie, ni l’Iran pour d’évidentes raisons ( même si le Pakistan a la bombe et l’Arabie, le pétrole), la fragmentation nationalitaire de l’Oumma, l’inexistence d’un quartier général solidement établi type komintern(1), et le fait que les musulmans de France constitue la moins communautaire de toutes les communautés organisées et présente sur le territoire.

Le djihad a certes ses enthousiastes et ses docteurs qui font des plans sur la comète, en commençant par l’Europe. Le bolchevisme en son temps a eu les siens et ne se cachait pas de vouloir vendre à brève échéance au dernier capitaliste la corde pour le pendre. Et ses doctrinaires aux écrits menaçants ont semé un effroi considérable dans les préfectures et les familles.

L’utopie rebondie d’âge en âge, de foi laïque en foi religieuse. La question est de savoir si ces mégalomanes ont les moyens de parvenir à leurs fins et, dans le cas présent, il y a de quoi douter. Une menace sécuritaire ne constitue pas une « offre civilisationnelle » crédible, et l’islamisme n’en a aucune à proposer.

Il peut causer des désordres, non constituer un ordre de rechange ; mettre à mal ici et là la civilité, non mettre en pièce une civilisation. Outre que l’on voit aujourd’hui aucun empire se former dans cette région du monde (sans empire, pas de civilisation), mais au contraire un constant démantèlement des états constitués, on cherchera en vain le cyclotron(2), les brevets industriels, le sex-appeal, la découverte scientifique, les films, les ingénieurs, un modèle économique original, un élément de confort domestique, une beauté insolite ; bref un nouvel aménagement de la vie.

Le refus d’accommodements avec ce bas monde peut faire une sécession – de type monastique ou fanatique, ascète ou « haschischins« (3) – mais ce ne sera jamais qu’un ersatz, et non une solution de remplacement à long terme.

Régis Debray, « Civilisation, comment nous sommes devenus américains ».

Présentation vidéo du livre :

Acheter le livre : https://amzn.to/2xUQZ3g

D’autres extraits du livre : https://cyrilc42.blog/?s=Civilisation

 

(1) : L’Internationale communiste, souvent abrégée IC (également appelée Troisième Internationale ou Komintern d’après son nom russe Kommounistitcheskiï internatsional), était une organisation née de la scission de l’Internationale ouvrière.

(2): Accélérateur circulaire de particules lourdes.

(3): Ses hommes étaient connus sous l’appellation péjorative de Haschischins ou Haschischioun, parce qu’ils auraient consommé beaucoup de haschisch avant de se lancer dans des commandos-suicide. Leur célébrité est telle qu’ils sont à l’origine du mot « assassins ».

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.