Dieu contre l’angoisse ? Par Boris Cyrulnik.

45259840_10217898094832318_6180101173190590464_n

Le sentiment de Dieu serait-il induit par une lutte victorieuse contre l’angoisse ?

On souffre, on se crispe, on tend toute notre force pour s’opposer au malheur de vivre et soudain, comme un élastique qu’on lâche, on bascule dans l’opposé, on éprouve une extase.

Je cite souvent l’exemple de ce pasteur protestant engagé dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Il prend le train pour se rendre dans une ville voisine, lorsque le convoi s’arrête en pleine campagne. L’armée allemande encercle les wagons. Des soldats montent à chaque extrémité. Le pasteur éprouve une violente angoisse parce qu’il sait qu’il a mis dans sa valise le carnet qui contient les adresses des résistants de son réseau. Il entend le bruit des portières et les ordres des soldats qui se rapprochent. Il va être capturé, torturé et ses amis mourront à cause de lui. L’angoisse lui tord l’estomac, et lorsque la portière de son compartiment s’ouvre, il éprouve soudain un renversement d’humeur, et c’est en pleine extase qu’il est arrêté.

Boris Cyrulnik, Psychothérapie de Dieu.

 

Acheter le livre : 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.