Noël, pour certains, c’est une fête religieuse. Bon Noël, donc, à mes frères religieux. Pour d’autres, la majorité je pense, c’est une fête traditionnelle et culturelle.

Noël est parfois associé, souvent par ceux qui le boude, au consumérisme. Et c’est quelque fois à raison.

Mais ce n’est pas ainsi que je conçois Noël, moi qui ne suis pas religieux et qui ne le fête que d’une manière cultuelle.

Que représente Noël pour un non religieux comme moi ?

Noël c’est le moment de l’année où l’on peut presque arrêter le temps pour que les familles délaissent un peu leur routine quotidienne pour retrouver ceux qu’ils aiment dans un même espace spatio-temporelle, avec plus d’attention réelle à donner qu’à l’habitude : on se retrouve ensemble.

Noël c’est beaucoup d’achat c’est vrai mais pourquoi pas ? Beaucoup de gens achètent sans excès à Noël. Ce qui fait cette masse et cette profusion de consommation c’est que tout le monde achète en même temps pour la même fête. Mais en réalité ce n’est pas le prix ou la profusion de cadeau qui compte. Ce qui compte c’est que pendant l’année quelqu’un vous a écouté et a écouté ce qui vous ferait plaisir. Cette personne a retenu ce que vous aimez et ce que vous souhaiteriez avoir parce-que vous avez mérité son attention et parce-qu’elle vous l’a donné par amour. Amour fraternel, amical, familial, ou amoureux, etc..

Oui, ce qui compte c’est l’attention que nous nous portons les uns aux autres à Noël.

 

Et si pour se souvenir de cela il faut UNE période de l’année alors ça me va et je ne vais pas bouder mon plaisir moi qui sacralise les relations familiales au sens large du terme.

Mais retenons quand-même que la profusion de produits alimentaires, ou autre, ne fait pas la magie de Noël. La magie de Noël c’est les repas en famille, c’est dire ce qu’on ne dit jamais, faire ce qu’on ne fait jamais pour sa famille et c’est aussi se rappeler comme jamais à quel point on s’aime et à quel point tout cela est fragile et éphémère, et donc à quel point il faut en profiter avec puissance et délectation.

Alors en ce jour, en cette fin d’année, lâchez vous, dites à ceux que vous aimez que vous les aimez mais pas comme d’habitude de manière distraite, faites le avec force et fougue, et montrez le concrètement.

Un jour ce n’est pas le plus important, non, l’importance est que CE jour soit un rappel de ce qu’on oublie de dire et de faire, pour ceux qu’on aime, toute l’année et nous donner l’occasion de pratiquer l’exemple à suivre tous le reste de l’année .

Bonne fêtes de fin d’année, joyeux Noël à tous ceux qui le fête de manière profane ou religieuse, mais joyeux Noël.

Cyril