De la haine à l’amour, de l’invincibilité à la Peur de perdre…. Par Cyril CHEVROT.

Quand j’étais adolescent, je n’avais pas peur de grand chose ou de grand monde. Mais à cette époque c’était facile je n’avais rien ou si peu à perdre tellement mon cœur était replié sur lui-même comme un géranium qui survi à la sécheresse en été et qui hiberne en hiver.  Pire, mourir, à cette époque, […]

La parole, « Le Prophète ». De Khalil Gibran.

Télécharger gratuitement le livre en numérique: Lien garantie sans pub et sans virus : https://mega.nz/#!aRgByTBD!DKOxdo2Or4Xtnx-VRwMZXhj8SJtAb8QYJayv31hAng8 Vous parlez quand vous cessez d’être en paix avec vos pensées ; et quand vous ne pouvez d’avantage demeurer dans la solitude de votre cœur vous venez vivre dans vos lèvres, et leur son devient un divertissement et un passe-temps. […]

Empathie, sensiblerie? Force, virilité ? Ce que j’en pense en vous racontant une partie de mon d’enfance. Par Cyril Chevrot.

Quand j’étais un enfant j’ai toujours senti un décalage entre moi et les autres petits garçons de mon âge. Pas seulement parce que j’étais un enfants de foyer mais aussi et surtout parce que j’ai toujours senti en moi une sensibilité, un perfectionnisme et une empathie plus élevés chez moi que chez mes petits camarades. […]

Le sexe c’est l’autre, l’Occident décadent, par Leïla Slimani. 

Aujourd’hui, on fait face à une opposition en termes identitaires : le sexe, c’est l’autre, l’Occident décadent, alors que l’identité marocaine et musulmane s’apparenterait à la vertu et à la pudeur. Mais on oublie tout. On oublie que c’est nous, les Arabes et les musulmans, qui avons au XV ème siècle choqué l’Occident par nos […]

Parabole au sujet du maître ne projetant aucune ombre.

“L’ombre ne peut attaquer la source de Lumière !”  Assyris. Il fut un temps où beaucoup d’écoles Soufies fleurirent, et les personnes, cherchant la sagesse, allaient d’un maître à l’autre, choisissant parmi celui ou ceux de qui ils désiraient apprendre. Une fois, des jeunes gens qui avaient décidé de partir en voyage et de trouver un grand et sage […]

Les Quatrains de Mawlânâ, Jalâl-al-Dîn Rûmi (et les calligraphies de Hassan Massoud). (Part 1). 

Cette douce parole que nous nous sommes dite l’un à l’autre. Le dôme du firmament l’a gardée. Un jour, comme la pluie il la reprendra.  Et notre mystère croîtra sur la place du monde.  Mawlânâ, Jalâl-al-Dîn Rûmi.  Au moment où mon essence se transformera en océan universel La beauté des atomes sera pour moi lumineuse.  […]