L’empathie comme remède contre le fanatisme. De Boris Cyrulnik?

Quand une existence apporte chaque jour son lot d’agressions, c’est le lobe frontal droit qui est le plus stimulé. Les conditions adverses ont rendu un tel cerveau sensible aux affects négatifs. Le sujet malheureux a besoin d’aller chercher des explications magiques pour lutter contre son malaise. Mais quand son milieu familial et culturel lui propose […]