Ecologie, Politique, Société

Les défis qui se trouvent devant nous, en tant que nation. Par Amin Maalouf.

Lorsque je promène mon regard sur les diverses régions du globe, c’est encore pour l’Europe que je m’inquiète le moins. Parce qu’elle mesure, me semble-t-il, mieux que d’autres, l’ampleur des défis auxquels l’humanité doit faire face ; parce qu’elle a les hommes et les instances qu’il faut pour en débattre utilement, afin d’élaborer des solutions… Lire la suite Les défis qui se trouvent devant nous, en tant que nation. Par Amin Maalouf.

Publicités
En cours de catégorisation, Mes communications auprès des lecteurs., Philosophie, Poème

Empathie, sensiblerie? Force, virilité ? Ce que j’en pense en vous racontant une partie de mon d’enfance. Par Cyril Chevrot.

Quand j'étais un enfant j'ai toujours senti un décalage entre moi et les autres petits garçons de mon âge. Pas seulement parce que j'étais un enfants de foyer mais aussi et surtout parce que j'ai toujours senti en moi une sensibilité, un perfectionnisme et une empathie plus élevés chez moi que chez mes petits camarades.… Lire la suite Empathie, sensiblerie? Force, virilité ? Ce que j’en pense en vous racontant une partie de mon d’enfance. Par Cyril Chevrot.

Fanatisme d'extrême droite, Histoire, Sciences sociales, Société

L’islam ne peut pas être « repensé » ! Vraiment ? Pourquoi les pays dit « Arabes » ont ils du mal à entrer dans la modernité.  Par Amin Maalouf. 

Extrait du livre "Les identités meurtrière" de Amin Maalouf. L’idée selon laquelle l’islam a toujours été un facteur d’immobilisme est tellement ancrée dans les esprits que j’ose à peine m’y attaquer. Il le faut, pourtant. Parce qu’une fois cet axiome posé, on ne peut plus aller nulle part: si l’on se résigne à l’idée que… Lire la suite L’islam ne peut pas être « repensé » ! Vraiment ? Pourquoi les pays dit « Arabes » ont ils du mal à entrer dans la modernité.  Par Amin Maalouf. 

laïcité, Politique, Sciences sociales, Société

Younes Armani, dans le livre « pays de malheur ».

Extrait: Vous savez, au fur et à mesure que l'on voit la vie normale s'éloigner peu à peu de notre horizon, on s'efforce de trouver des explications très souvent superficielles, du style : "c'est la faute aux français", "nique sa mère ce pays", et petit à petit, on se terre, dans un brouillard, on commence… Lire la suite Younes Armani, dans le livre « pays de malheur ».