Fanatisme, Fanatisme d'extrême droite, Géopolitique, laïcité, Politique

Refuser l’ennemi n’empêche pas que c’est lui qui choisit de l’être, Les vrais ennemis de l’occident par Alexandre Del Valle.

Certes, on peut refuser de se considérer l’ennemi de celui qui s’affiche comme tel, que l’on peut refuser de faire la guerre à celui qui nous attaque, on peut choisir de ne pas répondre aux intolérants par l’intolérance, ou encore on peut préférer tendre la joue gauche ou être « plutôt rouge ou vert que… Lire la suite Refuser l’ennemi n’empêche pas que c’est lui qui choisit de l’être, Les vrais ennemis de l’occident par Alexandre Del Valle.

Féminisme intellectuel, Islam

Être féministe au Maroc, par Leïla Slimani.

La romancière nigériane Chimamanda Ngozi Adichie, auteure de Nous sommes tous des féministes, raconte qu’un universitaire nigérian lui a un jour expliqué que le féminisme n’était pas africain. « Ça ne fait pas partie de notre culture », lui a-t-il sèchement asséné. Pour les islamistes aussi, le féminisme universaliste n’est rien d’autre qu’un cheval de… Lire la suite Être féministe au Maroc, par Leïla Slimani.

Féminisme intellectuel, Société

La violence derrière la vertu de façade. Par Leïla Slimani, « Sexe et mensonges ».

Le Maroc, ce n’est pas la Suède, et on ne peut pas importer tout et n’importe quoi. Les gens ne sont pas prêts à avoir une sexualité libre comme en Europe. Mais mon travail de flic, sur le terrain, m’a aussi montré qu’il y a beaucoup d’hypocrisie et de violence derrière tout ça. Ici, à… Lire la suite La violence derrière la vertu de façade. Par Leïla Slimani, « Sexe et mensonges ».

Fanatisme, Féminisme intellectuel, Société

Perception de la femme au Maroc mais aussi dans toutes les sociétés ultra-patriarcales, par Leïla Slimani. 

Quand tu vois ta femme comme une machine à procréer, qui n’est pas censée avoir de plaisir et dont le corps est quasiment ta propriété, comment veux-tu avoir un rapport sain à la sexualité ? Les hommes marocains refoulent, ils sont frustrés. Tout ce qui a trait à l’appétence, au désir, est rejeté parce qu’on… Lire la suite Perception de la femme au Maroc mais aussi dans toutes les sociétés ultra-patriarcales, par Leïla Slimani. 

Fanatisme, laïcité, Philosophie, Rationnalisme, religions, spiritualité

Le rôle des chefs religieux ? Par Spinoza dans « le problème Spinoza » de Irvin Yalom. 

Bento Spinoza : Ce que font les chefs religieux n'a en général que peu à voir avec Dieu. Vous avez, l'an dernier, émis un "herem"  (exclusion de la communauté juive) contre un homme qui achetait de la viande à un boucher kasher ashkénaze plutôt qu'à un sépharade. Pensez-vous que cela est un rapport avec Dieu… Lire la suite Le rôle des chefs religieux ? Par Spinoza dans « le problème Spinoza » de Irvin Yalom. 

Fanatisme, Fanatisme d'extrême droite, laïcité, Philosophie, Rationnalisme, religions, spiritualité

La vie après la mort dans « L’au-delà », par Spinoza dans « Le problème Spinoza » de Irvin Yalom. 

    Jacob : Maimonide lui-même enseigne que ceux qui suivent les commandements de la Thorah, Dieu les récompense dans au-delà par le bonheur et la félicité. De mes propres oreilles j'ai entendu le rabbin Morteira déclarer de façon catégorique que quiconque nie le caractère sacré de la Thorah sera privé de la vie éternelle… Lire la suite La vie après la mort dans « L’au-delà », par Spinoza dans « Le problème Spinoza » de Irvin Yalom. 

religions, spiritualité

Les livres saints ont été rédigés par Dieu ? Par des humains ? Par Spinoza dans « Le problème Spinoza » de Irvin Yalom. 

L'air incrédule, Jacob demande : Êtes vous en train de dire que rien ne distingue les Juifs des gentils ? Bento (Baruch) Spinoza : Exactement, mais ce n'est pas moi qui le dit, c'est la sainte Bible. Jacob : Comment peut-on s'appeler Baruch (1) et parler ainsi ? Seriez vous en train de nier que… Lire la suite Les livres saints ont été rédigés par Dieu ? Par des humains ? Par Spinoza dans « Le problème Spinoza » de Irvin Yalom. 

Philosophie, religions, Société, spiritualité

Un foi commune pour tous?

Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir la foi- une foi nouvelle, non religieuse, sans frontières , une foi humaniste capable de rassembler croyants et non croyants de tous bords en une fraternité qui s'exprime concrètement et se propage dans la participation du plus grand nombre à tout ce qui resserre nos liens!… Lire la suite Un foi commune pour tous?